Encore plus d’inégalités face au départ !

Une enquête réalisée entre le 11 et le 18 juin auprès de 1 010 parents, sur un échantillon repré-sentatif des familles françaises par OpinionWay pour l’Ovlej et l’UNAF sur les vacances d’été 2020 des enfants de 6 à 17 ans confirme les profondes inégalités qui traversent notre pays en matière d’accès aux vacances.

2 millions d’enfants pourraient être privés de vacances d’été en 2020

Parmi les familles ayant pris, dès la mi-juin, des décisions concernant les vacances d’été de leurs enfants âgés entre 6 et 17 ans, 22 % déclarent qu’il n’y aura pas de séjours (d’au moins une nuit). Ce sont donc près de 2 millions d’enfants qui pourraient être privés de départ cet été. En outre, on constate que les non-partants sont surreprésentés chez les inactifs et les CSP- : 49 % d’inactifs (hors retraités) et 27 % de CSP-.

L’enjeu financier accentué par la crise sanitaire

La problématique financière, déjà présente dans les précédentes enquêtes de la JPA, s’aggrave cette année : 27 % des familles déclarent avoir moins de moyens financiers. Cette proportion atteint même 42 % pour les familles où aucun des parents n’a travaillé pendant la période de confinement (arrêt de travail, inactivité,…). Le constat est donc sans appel : les inégalités se sont creusées avec la crise.

Lire notre communiqué de presse

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *